Challenge littéraire : Nouvelle Zélande « Vagabondes blog voyage et lifestyle, voyages en france, hôtel de charme, boutique-hôtel…

Art & Carnets de Voyage

Challenge littéraire : Nouvelle Zélande

3 Flares Twitter 3 Facebook 0 Google+ 0 Pin It Share 0 3 Flares ×

Miss Brill, Katherine Mansfield – 1920

Une nouvelle que l’on a envie de lire dehors, dans un joli parc, dans une jolie ville, le Luxembourg, le parc Montsouris, des bruits qui feraient écho au texte de Katherine Mansfield.
Parfait pour le printemp,s Katherine Mansfield ! Des textes courts, on peut s’arrêter et réfléchir, laisser vaguer son esprit comme l’écrivain laisse vaguer son écriture. On lit comme elle écrit, du moins il semble et l’on se sent proche du narrateur, de l’auteur, des personnages,  on est tous ensemble dans ce parc…
Quand ça fait trop de bruit, on ferme le livre et l’on rentre…tranquillement.

ALTHOUGH it was so brilliantly fine–the blue sky powdered with gold and great spots of light like white wine splashed over the Jardins Publiques–Miss Brill was glad that she had decided on her fur.

Miss Brill, The Garden Party and Other Stories, 26 November 1920,

Katherine Mansfield, de Wellington à Menton

J’ai choisi pour le challenge destination littéraire de voyagesetvagabondages de lire Miss Brill, une nouvelle de l’écrivain néo-zélandaise Katherine Mansfield. Elle est née à Wellington, sa maison d’enfance se visite. C’est surtout dans sa correspondence que l’on retrouve les trâces de cette enfance néo-zélandaise

Oh ! je veux, l’espace d’un instant, faire surgir aux yeux du Vieux Monde notre pays inexploré. Il faut qu’il soit mystérieux et comme suspendu sur les eaux. Il faut qu’il vous ôte le souffle. Il faut qu’il soit « une de ces îles » … Je dirai tout, même comment, à la maison du n° 75, le panier à linge grinçait. Mais il faudra tout dire avec un sentiment du mystère, une splendeur, un rayonnement de soleil disparu, parce que toi, mon petit soleil qui l’éclairais, tu t’es couché, tu es descendu par delà la lisière éblouissante du monde.

Bandol, 22 janvier [1916]

© Katherine Mansfield Birthplace Society Inc 2005

Le souvenir de Mansfield se perpétue en France où l’écrivain vécut de nombreuses années. La Villa Isola Bella à Menton est en effet une résidence pour écrivains néo-zélandais. Chaque année, un auteur bénéficie d’une bourse du Meridian Energy Katherine Mansfield Memorial Fund, qui lui permet de séjourner plusieurs mois sur la Côte d’Azur pour écrire.

Source : http://katherine-mansfield.tumblr.com/

Si vous êtes familiers de la langue anglaise, vous trouverez cette nouvelle et les autres de The Garden Party and Other Stories en ligne (EN) sur le site New Zealand electronic text Center. En français et en format poche Folio édite les nouvelles et la correspondance de l’écrivain (que je vous recommande).

Bonne lecture !

Rendez-vous sur Hellocoton ! No tags for this post.


2 réponses à “Challenge littéraire : Nouvelle Zélande”

  1. Lucie dit :

    Quelle surprise cher hommonyme, nous avons choisi le même auteur! J’espère que ce challenge t’a plu et que l’on te retrouvera pour la prochaine destination. Merci de ta participation en tout cas, c’est un beau billet!

  2. Catherine dit :

    Lucie, vraiment nous devons nous rencontrer :)

Laisser un commentaire

3 Flares Twitter 3 Facebook 0 Google+ 0 Pin It Share 0 3 Flares ×